Bannière
Répartition des groupements

Groupement Drôme Ardèche
7 square de la visitation BP 403
26004 Valence Cedex

Tél : 04 75 43 24 94
Tél : 04 75 42 00 67

Contactez nous

Grand Débat National. La Fnath, Association des Accidentés de la Vie, libère la parole

 Homme baillonné
Depuis sa création en 1921, la FNATH, association des accidentés de la vie, agit pour défendre individuellement et collectivement les personnes accidentées, malades ou handicapées ainsi que leur famille.
 

Aujourd’hui, et à la faveur du Grand Débat National, notre association donne la parole à ses adhérents, mais aussi plus largement à tous ceux qui souhaitent s’exprimer dans les domaines suivants :

  • la revalorisation des rentes, pensions et minima sociaux,
  • la réinsertion sociale et professionnelle,
  • la santé au travail,
  • la citoyenneté/égalité,
  • l’accessibilité,

Exprimez vos revendications, la FNATH les portera et défendra vos droits !

Accéder directement au formulaire.

Toutes l'année nous nous battons pour vous !

Notre association se bat tout au long de l'année pour faire valoir les droits des personnes handicapées. Nous faisons remonter les informations, nous formulons des propositions dans les comités interministériels et autres instances. Pour vous rendre compte de nos actions et revendications, consultez le premier onglet "nos actions" puis dans le menu déroulant sur la droite dans l'onglet "nos dernières actions" consultez les infos Fnath. 
Les informations que vous y trouverez sont misent à jour régulièrement. 
Si vous avez des observations, des revendications à nous faire parvenir, faites le soit par courrier, soit par courriel. 
Vous trouverez sur cette page toutes nos coordonnées. 

François Serclerat.  
Secrétaire général. 


La Fnath association des Accidentés de la Vie Groupement Drôme Ardèche recherche des bénévoles.

Nous recherchons des bénévoles pour le Groupement Drôme Ardèche situé à Valence.
Nous recherchons des bénévoles pour l’ensemble des sections en Drôme et en Ardèche.
Vous souhaitez aider une association humanitaire et solidaire.
Défendre les droits et l’intérêt de toutes personnes en situation de handicap.
Faire entendre la voix de la Fnath dans les institutions départementales.
Sensibiliser les entreprises à la prévention des risques sur les lieux de travail.
Sensibiliser les conducteurs sur les accidents de la route.
Participer aux développements de la Fnath sur le département de la Drôme et de l’Ardèche.
 
Rejoignez-nous.
 
Vous êtes :
Jeune et avez du temps libre,
Salarisé à mi-temps,
Sans emploi,
Jeune retraité,
Retraité,
 
Vous souhaitez vous investir dans :
L’aide aux victimes (accueillir, écouter et conseiller).
La mise en place de nouvelle stratégie.
La mise en place d’une politique de communication (presse locale, site internet, réseaux sociaux).
La gestion administrative et financière.
La gestion de manifestations festives.
 
Nous vous proposons :
Des formations adaptées afin d’acquérir et/ou de compléter vos compétences.
Des rencontres différentes afin de pouvoir vous enrichir.
 
Nous avons besoins de vous et de toutes vos compétences.
 
Renseignement :      Mr Serclerat François
                                    Fnath, Association des Accidentées de la Vie
                                    Groupement Drôme Ardèche
                                    7 Square de la Visitation BP 403
                                    26004 Valence Cedex
                                    Tel : 04 75 43 24 94 Port : 06 08 57 14 30
                                    fnath.26-07@wanadoo.fr   
 
 
 

La Fnath, Association des Accidentés de la Vie, veille sur vos droits.

La Fédération Nationale des Accidentés de la Vie (Fnath), vous écoute, vous accompagne, vous conseille et vous défend à la suite de tous accidents de la vie (accident du travail, de la route, domestique, médical ou également en souffrance au travail et toute situation liée à l’inaptitude etc).  Elle vous aide à faire reconnaître vos droits auprès de tous les organismes de protection social et elle représente juridiquement toutes les personnes accidentées le la vie et leurs ayants droit. Elle intervient également pour tous problèmes liés à l’invalidité ou auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapés (MDPH). 
Vous êtes en arrêt de travail, vous rencontrez à votre travail des difficultés de maintien dans votre emploi en raison des conditions de travail, de votre handicap ou de votre maladie. Vous vous interrogez sur votre maintien en emploi et sur vos droits. 
La Fnath, première association de personnes accidentées de la vie, vous aide dans les démarches à entreprendre pour faciliter votre retour en emploi, et vous met en relation avec les acteurs pouvant vous aider.
Depuis la mise en place de la nouvelle loi justice au 1er janvier 2019, vous ne pouvez plus entamer vos recours seul. 
Contactez-nous afin que l’on puisse vous accompagner pas à pas afin de faciliter votre accès aux droits.
 
 

La Fnath a été entendue. Accès facilité aux juridictions sociales


Depuis des mois, la FNATH, Association des accidentés de la vie, s’est battue pour que la représentation obligatoire par avocat devant les Cours d’appel ne s’applique pas au contentieux social qui touche les plus fragiles.

Il aura fallu attendre la seconde lecture du texte à l’Assemblée nationale pour obtenir gain de cause.

La FNATH est heureuse de cette victoire en faveur des personnes les plus vulnérables.

Elle est sensible à l’écoute du gouvernement, et remercie l’ensemble de la représentation nationale, pour leur soutien à notre combat pour garantir l’accès au juge des personnes les plus vulnérables devant les juridictions sociales. L’article 4 du projet de loi de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice qui, pour rappel, prévoyait d’étendre la représentation obligatoire par avocat en appel en matière de sécurité sociale et d’aide sociale, a été à nouveau débattu hier soir à l'Assemblée   Nationale.

Les alinéas 21 à 27 de cet article concernant les contentieux de la sécurité sociale et de l’aide sociale ont finalement été supprimés. La représentation en appel ne sera donc pas obligatoire pour les litiges relevant de ces types de contentieux.

Au cours des débats, la Garde des Sceaux, Madame Nicole BELLOUBET, a retenu les arguments avancés par la FNATH en expliquant que «la matière sociale est particulière, notamment en ce que les personnes concernées se trouvent souvent en situation de précarité. (…) Aussi la représentation obligatoire, en raison de la charge financière qu’elle pourrait faire supporter dans ce cas, ne me semblerait-elle pas une bonne chose en ce qu’elle pourrait conduire les justiciables en question à renoncer à exercer un recours. Ce n'est évidemment pas ce que nous souhaitons, je l’ai dit, et c’est pourquoi le Gouvernement est favorable à l’évolution du texte telle que vous la proposez ».

C’est une belle victoire pour la FNATH qui a été entendue !

 Nous devons toutefois rester vigilants jusqu’à la parution des décrets d’application, sachant que nous prenons d’ores et déjà tous les contacts en vue du passage au Sénat qui ne devrait pas poser de difficulté.

 






Réalisé avec © Franceasso.org